Ici nous nous adaptons à vos paramêtres de navigation

Contrastes

Langues

Politique RH

KEOLIS DIJON MOBILITÉS S'ENGAGE 

Lors de ses actions de recrutement, Keolis Dijon Mobilités garantit le respect des obligations légales en matière d’égalité d’accès à l’emploi et de non-discrimination.

Par le biais des Chartes "Égalité et Mixité" (depuis 2005) et de la Diversité (depuis 2006), Keolis Dijon Mobilités s'engage.
Les objectifs de ces chartes sont notamment de :

  • poursuivre la féminisation des emplois
  • favoriser le recrutement de candidats issus des quartiers prioritaires
  • poursuivre l’ouverture de l’entreprise aux travailleurs handicapés, aux personnes en difficulté d’insertion, aux salariés ayant fait l’objet d’un licenciement pour motif économique.
Image

Index égalité

Les entreprises de plus de 50 salariés sont tenues de publier un index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. L’index a été conçu comme un outil pour mettre fin aux inégalités professionnelles.

Au titre de l’année 2020, Keolis Dijon Mobilités obtient une note de 86/100 (69 points sur 80) à l'index d'égalité femmes-hommes :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 39 points sur 40 
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire : indicateur de 20 points non calculable au sein de l’entreprise
  • Ecart de taux de promotions entre les femmes et les hommes : 15 points sur 15
  • Pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année de leur retour de congé maternité : 15 points sur 15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations : 0 point sur 10

Nos partenaires

Afin de respecter ses engagements, Keolis Dijon Mobilités a développé des liens avec de nombreux partenaires, et notamment :

  • Pôle Emploi Bourgogne,
    en vue de favoriser le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi
  • Agefiph et CAP EMPLOI,
    en vue de favoriser l’accès à l’entreprise des travailleurs handicapés
  • Ministères de l'Intérieur et de la Défense,
    en vue de favoriser la reconversion des personnels issus de ces ministères
  • Cellules et cabinets de reclassement du bassin dijonnais,
    en vue de favoriser le retour ou le maintien dans l’emploi de salariés licenciés économiques